Sélectionner une page

ORCHESTRE MUSIQUE DES LUMIÈRES

Emmené par son chef Facundo Agudin, l’orchestre, qui n’a guère de répit en près de deux heures de musique.

Benjamin Ilschner, La Liberté

Cette production de Don Carlo fut exemplaire, avec un remarquable Orchestre Symphonique du Jura dirigé par le chef argentin Facundo Agudin.

Riviera Magazine Culturel

Under Agudin’s conducting, Southern Fire exploded in Schumann’s quick, determined tempi. Musique des Lumières orchestra displays brilliant Fireworks.

Michael Arndt, Oberhessische Presse

Schumann’s Fourth under Argentinean highly talented conductor Facundo Agudin. It’s really unusual to attend such such fiery, sensitive performances.

Jesko Schulze-Reimpell, Donaukuriert

Fondé en 2004 dans le cadre des Saisons Musique des Lumières (sous le nom OSJ Orchestre Symphonique du Jura/OSJSymphonic.net) la formation symphonique est rapidement devenue un acteur culturel majeur du nord-ouest de la Suisse. L’orchestre se produit régulièrement sur le territoire de l’Arc jurassien suisse et français. Ses engagements dans d’autres villes suisses l’ont fait découvrir à un public enthousiaste. En novembre 2010, l’orchestre Musique des Lumières réalise avec grand succès sa première tournée en Allemagne.

Depuis sa fondation, Facundo Agudin en assure la direction artistique et musicale. Parmi les chefs invités de l’orchestre, on peut mentionner Thomas Rösner, Karen Durgaryan, Philippe Krüttli, Alexandre Siranossian. L’orchestre Musique des Lumières a joué nombre de créations de compositeurs actuels : D.Haladjian (Missa de Lumine, 2003), Ch.Giger (œuvres diverses, 2003, 2006), A.Pflüger (Der schwarze Mozart en 2006, Doppelkonzert für Bandoneón und Cembalo en 2008). En 2010, l’orchestre a donné les premières exécutions suisses du Requiem de Ch.Favre (CD en 2010 pour Doron Music) et de Capricorne (concerto pour multi percussions) de J.Fontyn. En juin 2011, OSJ et F.Agudin ont été invités par la Fondazione Giorgio Cini, pour donner la création mondiale de « El laberinto » de Julio Viera. L’événement marquait la « naissance » d’un grand labyrinthe créé par Rendall Coates, dans les cloîtres de San Giorgio Maggiore, en l’honneur de Jorge Luis Borges, à l’occasion du 25e anniversaire de sa mort.

Depuis 2012 l’orchestre collabore avec plusieurs compositeurs dans le projet Nuevo Tango Nuevo. Ces nouvelles compositions font l’objet de concerts et d’enregistrements (Universal Music Group).

Dans le domaine de l’opéra, l’orchestre Musique des Lumières a établi des collaborations avec la Compagnie Opera Obliqua, Kaserne Basel, le Theater Biel, le Teatr Wielki Poznán, la Ricordi München, Universal Music Group, la radio DRS2, Oehms Classics, le Festival Stand’Eté à Moutier, le Théâtre du Passage à Neuchâtel, le Palace à Bienne, le Théâtre de Vevey, le Théâtre de Fribourg, Le Granit scène nationale de Belfort, Orchestra Classica Italiana, Scuola di perfezzionamento musicale di Saluzzo, le Comité des Jeux d’hiver Torino 2006. Dans son répertoire, on compte Die Zauberflöte, Le Nozze di Figaro, Don Giovanni, Così fan tutte, Der schwarze Mozart (création mondiale), Dido & Aeneas, The Fairy Queen, Un Tango pour Monsieur Lautrec, Demetrio Re di Siria, Don Carlo et Der Kaiser von Atlantis. En 2013, l’orchestre joue Giulio Cesare de Händel au Stand’été, en 2015 la Tosca de Puccini à Neuchâtel, Fribourg, Vevey et Porrentruy.

La discographie de l’orchestre inclut Requiem de Christian Favre (Doron Music), Demetrio, Re di Siria de J.S.Mayr (premier enregistrement mondial, OehmsClassics-DRS2) Nuevo Tango Nuevo I (créations de Julio Viera, Pablo Ortiz et Marcelo Nisinman, chez OehmsClassics-Universal Music Group) : Der Rose Pilgerfahrt de Robert Schumann (Doron Music) et Cantique (NEOS).

www.musiquedeslumieres.ch